L’OGC Nice sanctionne Youcef Atal

Accusé d’apologie du terrorisme pour avoir partagé une publication sulfureuse sur le conflit israélo-palestinien, Youcef Atal, même s’il a présenté ses excuses, a été provisoirement suspendu par l’OGC Nice.

L’OGC Nice suspend temporairement Youcef Atal suite à une publication controversée

L’OGC Nice a pris la décision de suspendre temporairement le joueur Youcef Atal, suite à une publication controversée sur les réseaux sociaux. Après avoir été convoqué et entendu par son club à son retour de sélection, l’international algérien a été sanctionné par le club azuréen.

Dans cette publication, Youcef Atal avait partagé une vidéo d’un prédicateur palestinien appelant à « un jour noir sur les Juifs » et incitant les habitants de Gaza à jeter des pierres sur Israël. Cette action a suscité l’indignation de responsables politiques, entraînant l’ouverture d’une enquête par le parquet de Nice pour « apologie du terrorisme ».

Des excuses présentées par le joueur, mais des sanctions prises par le club

Après avoir rapidement supprimé cette publication, Youcef Atal a présenté ses excuses. Il a déclaré :

« J’ai conscience que ma publication a choqué plusieurs personnes, ce qui n’était pas mon intention, et je m’excuse. Je tiens à clarifier mon point de vue sans aucune ambiguïté : je condamne toutes formes de violence, où que ce soit dans le monde, et je soutiens toutes les victimes. Jamais je ne soutiendrai un message de haine. La paix est un idéal auquel je crois fermement. »

Malgré ces excuses, l’OGC Nice a décidé de prendre des sanctions disciplinaires à l’encontre du joueur. Le club a souligné que bien que Youcef Atal ait retiré rapidement le partage de la publication et présenté ses excuses, la nature et la gravité de cette publication ont conduit à cette décision. Ces sanctions sont considérées comme préalables à celles qui pourraient être décidées par les instances sportives et judiciaires.