Le président du Barça inculpé pour corruption

Joan Laporta inculpé dans l’affaire Negreira

Le FC Barcelone et ses dirigeants sont confrontés à une menace de plus en plus sérieuse. Ce mercredi, Joan Laporta, le président du club, a été inculpé dans le cadre de l’affaire Negreira, du nom de l’ancien numéro deux de l’arbitrage espagnol. Comme ses prédécesseurs Josep Maria Bartomeu et Sandro Rosell, Laporta devra répondre de faits de corruption qui placent le club catalan sous le feu des projecteurs de la justice ibère.

C’est en tant que président du FC Barcelone de 2003 à 2010 que Joan Laporta sera interrogé par les enquêteurs. Le juge supervisant l’enquête a exclu toute prescription dans cette affaire en raison de la gravité des accusations portées contre le Barça et ses anciens dirigeants.

Versements suspects de 7,3 millions d’euros

L’affaire, révélée ces derniers mois par la presse espagnole, concerne le versement présumé de 7,3 millions d’euros par les responsables mentionnés précédemment à José Maria Enriquez Negreira entre 2001 et 2018. À cette époque, Negreira occupait le poste de vice-président du Comité technique des arbitres en Espagne.

Les réseaux sociaux ont réagi vivement à cette inculpation, avec de nombreux commentaires et débats sur la culpabilité présumée de Laporta et l’impact de cette affaire sur la réputation du FC Barcelone.